Alphorn & Big Band, the perfect match.
Video 




deutsch      contact     newsletter     

Agenda des concerts


Share on Facebook Share on Twitter 

Vendreid, 11 janvier 2019, 20:30 Uhr, BeJazz Club Vidmarhallen, Bern‑Liebefeld

Carte Blanche à Max Treutner, saxophone ténor

Max Treutner maxtreutner.de 
Uptown goes downtown 174: Treutner (*1998) est un saxophoniste ténor talentueux. Il a trouvé son propre langage avec son instrument, animé,mélodieux et captivant. Son écoute nous remplit d'un sentiment métaphysique, d'être à la fois dans la fin du dernier siècle et dans ce siècle. Pour ce concert, il a bénéficié d'une liberté créationnelle totale.
&

Programme 2018/2019

****************************

Archive
×

Share on Facebook Share on Twitter 

Kurt Bläsi – Agent contre son gré


Première le 2 novembre 2018: Krimitage Burgdorf

Autres dates:
8. novembre 2018: Pianolounge Aarau
23. novembre 2018: BeJazz Vidmarhallen Bern


kurt-bläsi.ch
Avec la pièce „Kurt Bläsi – Agent wider Willen“ le compositeur Christian Schütz, l'auteur Andreas Iseli et l'Uptown Big Band présentent leur deuxième spectacle "lecture et musique".
Un concert de jazz et un thriller policier à la lecture virtuose se côtoient sur scène et se complètent pour créer une expérience unique.

Autres informations :




Share on Facebook Share on Twitter 

Vendredi 1. Juin 2018, 20h30, BeJazz Club Vidmarhallen, Bern‑Liebefeld

Martin Abbühl, Violon

Martin Abbühl
Martin Abbühl
Uptown goes downtown 172: «Dès mon plus jeune âge, j'étais fasciné par la musique du célèbre violoniste de jazz Stéphane Grappelli.», déclare Martin Abbühl.Depuis les années 60, le violon s'est établi pleinement et tant qu'instrument de jazz; Abbühl développe cet art et le communique aux nouvelles générations.. «Tinu» termine de manière virtuose la saison de la série 'Uptown goes downtown'.

&



Share on Facebook Share on Twitter 

Vendredi, 4. Mai 2018, 20h30, BeJazz Club Vidmarhallen, Bern‑Liebefeld

Carte Blanche - Fabian Baur (p)

Fabian Baur
Fabian Baur fabianbaur.com 
Uptown goes downtown 171: Fabian Baur (*1989) est un pianiste de jazz bernois, formé par Colin Vallon, Immanuel Brockhaus, Django Bates et Manuel Bärtsch. En tant que soliste Fabian Bauer est un poète mélancolique, et sa relation à la musique électronique ne peut pas être ignorée. L'Uptown Big Band lui a donné carte blanche pour organiser cette soirée concertante.

&



Share on Facebook Share on Twitter 

Vrendredi, 9. Mars 2018, 20h30 , BeJazz Club Vidmarhallen, Bern‑Liebefeld

Klaus Wagenleiter, Pianiste et chef d'orchestre

Klaus Wagenleiter
Klaus Wagenleiter klauswagenleiter.de 
Uptown goes downtown 170: Klaus Wagenleiter joue du piano avec beaucoup de facettes qui va de la percussion à l'orchestration, du funk au lyrique, et en tant que pianiste de big band et il utilise le spectre entier. Klaus Wagenleiter est le pianiste du Big Band du "Südwestrundfunk SWR" à Stuttgard et ce soir de l'Uptown Big Band à Berne. Nous jouerons que des arrangements de Wagenleiter sous sa direction; Klaus écrit des compositions qui relient le contemporain au traditionnel à la recherche de l'esthétique et de la joie. Hallelujah!

&



Share on Facebook Share on Twitter 

Samedi, 24 février 2018, 22.00h, Aula Progr Bern

BEswingt – Lindy Hop Tanznacht

Lindy Hop im Progr Bern. Foto: Carl Zbinden
Lindy Hop im Progr Bern. Foto: Carl Zbinden
Est l'événement phare des Lindy Hoppers bernois dans l'Aula 'PROGR'. L'aula offre une ambiance qui invite à la dance et, par sa taille idéale, permet de gigoter avec plaisir et bonne humeur. La gaité effrénée fait connaître le BEswingt bien au-delà des frontières bernoises. Avec ou sans partenaire on peut suivre une initiation au Crash Kurs (20h30 - 21h30) et se laisser emporter par la fièvre du swing.

&



Share on Facebook Share on Twitter 

Vendredi, 2 février 2018, 20h30, BeJazz Club Vidmarhallen, Berne‑Liebefeld

Sinatra meets Ellington
Mike Maurer (voc), John Aram (cond)

Uptown goes downtown 169:
Francis Albert "Frank" Sinatra, chanteur, acteur et meneur – aussi appelé The Voice – travailla pour la première fois en 1968 avec le Big Band d' Edward Kennedy "Duke" Ellington, le compositeur et chef d'orchestre hors pair.
Sa musique d'une incroyable légèreté est encore appréciée de nos jours; un acheteur de CD contemporain (pro specie rara!) la décrite dans son catalogue en ligne :


"There is something about the Ellington - Sinatra version of Yellow Days that reminds me of the counterpunctual perfection of a Bach partita or keyboard variation. Since I first heard this recording some 30 years ago, I have loved it. A classic swing vocalist - jazz arrangement by two musical titans. It doesn't get much better than this session. Like a Bach keyboard piece, this arrangement can fill a concert space in flowing, complementing refrains." (Amazon, 2017)

L'orchestre sera dirigé par John Aram . The Voice est Mike Maurer . John, c'est un de nos chef d'orchestre préféré : il a étudié à la "Royal Academy of Music" de Londres, musicien d'orchestre au Royaume-Uni, arrangeur de Sir Phil Collins, son langage et lui sont très british. John est un connaisseur d'Ellington!

&



Share on Facebook Share on Twitter 

Vendredi, 8. Décembre 2017, 20h30 , BeJazz Club Vidmarhallen, Bern‑Liebefeld

Pierre et le loup arr. Oliver Nelson

Uptown goes downtown 168: Dans le cadre du 50e anniversaire de la Swiss Jazz School, nous avons invité Stewy von Wattenwyl à l'orgue Hammond. Cet instrument de musique est magnifiquement mis en valeur dans l'arrangement d'Oliver Nelson du conte musical de Sergei Prokofiev. Projofiew a écrivit la musique et les paroles de Pierre et le loup en 1936, et trente ans plus tard Oliver Nelson arrangea la version jazz dans l'esprit des années soixante. L'histoire est lue par la mezzo-soprano suisse Claude Eichenberger.
&


Share on Facebook Share on Twitter 

Vendredi, 3. Novembre 2017, 20.30 Uhr, BeJazz Club Vidmarhallen, Bern‑Liebefeld

VSOP – Varied Selection of Old Pearls

Mike Maurer
Mike Maurer
Uptown goes downtown 167: Pour ce concert, chaque musicien de l'Uptown a apporté ses morceaux préférés. Ce répertoire autocratique est la psychanalyse du groupe, avec Mike Maurer comme thérapeute en chef, qui animera cette soirée amusante..
&


Share on Facebook Share on Twitter 

Vendredi, 9 juin 2017, 20:30 h, BeJazz Club Vidmarhallen, Bern‑Liebefeld

A Date with Sandy Patton

Sandy Patton
Sandy Patton www.sandypatton.net 
Uptown goes downtown 166: La relation entre Sandy Patton et l'Uptown Big Band dure depuis des années et aucune date est plus pétillante d'une autre. Sandy apporte son recueil de chansons et les 17 musiciens, non pas des roses, mais de beaux sons.
& &


Share on Facebook Share on Twitter 

Vendredi, 12. Mai 2017, 20:30h, BeJazz Club Vidmarhallen, Bern‑Liebefeld

007 – The Music of James Bond

Brigitte Wullimann
Brigitte Wullimann 
Uptown goes downtown 165: Brigitte Wullimann a fait une tournée avec Udo Jürgens et a étudié à la „Haute école de musique et de théâtre“ de Berne chez Sandy Patton, Denise Bregnard et Andy Scherrer. Ce vendredi nous interpréterons les légendaires musique de film de James Bond 007. Le Majesty's Orchestra sera l'Uptown Big Band. Au BeJazz-Bar il y aura ce soir exclusivement le cocktail de 007, du martini demi-sec, citron pelé, secoué mais non remué.
& &
Zeitungsartikel "Der Bund". Tagestipp. James Bonds Jünger. 1962 war es, als das "James Bond Theme" erstmals durch die Kinosäle tönte. Seither ist man auf die Soundtracks der Filme fast ähnlich gespannt wie auf die Frage, welchen Methoden der Weltuntergangsvereitelung Agent 007 diesmal frönt. Und die Liste der Titelsong-Lieferanten ist mit Namen wie Garbage, Nancy Sinatra, Madonna, Chris Cornell oder A-ha so illuster wie flatterhaft. Die Uptown Big Band nimmt sich zusammen mit der wundertollen Sängerin Brigitte Wullimann einen Abend lang diesen Soundtracks an. Und an der Bar gibt's exklusiv medium dry Martini. Shaken, not stirred.



Share on Facebook Share on Twitter 

Freitag, 7. April 2017, 20.30 Uhr, BeJazz Club Vidmarhallen, Bern‑Liebefeld

Peter Schärli (tp)

Peter Schärli
Peter Schärli  Foto: Marcel Meier
Uptown goes downtown 164: Peter Schärli est un trompettiste suisse d'une brillance inégalable, il est expressif et décrit ses états d'âme avec sa musique. Nous nous réjouissons de former pour Peter et notre big band un cadre de musique de chambre, et de faire briller ses tableaux. „[Schärli] est comme une mélancolie bien enracinée …, ein handfester Träumer, eine Art … Robert Walser des Schweizer Jazz." Peter Rüedi, Journalist.
& &


Share on Facebook Share on Twitter 

Vendredi, 10 mars 2017, 20.30h, BeJazz Club Vidmarhallen, Bern‑Liebefeld

Age Killer: Uptown feat. Jeunes talents

Uptown goes downtown 163:

Jessanna Nemitz (voc)
Josephine Nagorsnik (tb)
Sonja Ott (tp)
Max Treutner (ts)
Billy Utermann (p)
Oscar Holliger (git)

Le jazz est toujours en évolution, toujours dans la modernité et dans la spontanéité. Bien que nous jouions des morceaux d'antan et modernes, se sont les musiciens qui les marquent personnellement. Pour célébrer cet art, nous avons invité des étudiants de la haute-école de jazz de Berne et de Lucerne.Vous pourrez entendre : Jazz goes on, avec des solos d'aujourd'hui mais avec des révérences au millénaire précédent.

&



Share on Facebook Share on Twitter 

Samedi, 18 février 2017, 22.00h, Aula Progr Bern

BEswingt – Lindy Hop Tanznacht

Lindy Hop im Progr Bern. Foto: Carl Zbinden
Lindy Hop im Progr Bern. Foto: Carl Zbinden
Est l'événement phare des Lindy Hoppers bernois dans l'Aula 'PROGR'. L'aula offre une ambiance qui invite à la dance et, par sa taille idéale, permet de gigoter avec plaisir et bonne humeur. La gaité effrénée fait connaître le BEswingt bien au-delà des frontières bernoises. Avec ou sans partenaire on peut suivre une initiation au Crash Kurs (20h30 - 21h30) et se laisser emporter par la fièvre du swing.

&



Share on Facebook Share on Twitter 

Vendredi, 27. Janvier 2017, 20h30 , BeJazz Club Vidmarhallen, Bern‑Liebefeld

VSOP – Veterans' Selection of Old Pearls

Uptown goes downtown 162:
VSOP n'est pas un ancien Cognac raffiné, mais nos musiciens expérimentés.
Contrairement au sport, ou à 30 ans le cap est passé, la vie jazzistique commence.
De nos archives, nous avons repêchés quelques perles, que nous vous présenterons à cette occasion. It's Jazz-Time !

&



Share on Facebook Share on Twitter 

Vendredi, 9. Décembre. 2016, 20.30 Uhr, BeJazz Club Vidmarhallen, Bern‑Liebefeld

Bruno Spoerri

Bruno Spoerri
Bruno Spoerri
Uptown goes downtown 161: Le saxophoniste et arrangeur Bruno Spoerri fait partie de l'histoire du jazz suisse,
il est et reste dans l'ère du temps, il est un pionnier dans le jazz et aussi avant-gardiste de la musique électronique.
Bruno nous apporte ses compositions, ses sons et ses solos en jouant avec l'Uptown Big Band au Bejazz-Club.

& &



Share on Facebook Share on Twitter 

Samedi, 29. Octobre 2016, 19.30, Schlosskirche Interlaken
Dimanche, 30. Octobre, 17.00 Stadtkirche Thun

Duke Ellington's Sacred Concerts

Cäcielienchor Thun. Foto Markus Hubacher.
Cäcielienchor Thun. Foto Markus Hubacher.
Ellington a dit de ce concert était "la chose la plus importante que j'ai jamais faite"
Un critique ravi a dit : Ellington a porté le Cotton Club dans l'église.
Nous jouerons des morceaux du Concerts sacrés avec le choeur Cäcilicenchor de Thun.
Konzertkritik
&


Share on Facebook Share on Twitter 

Freitag, 20. Mai. 2016, 20.30 Uhr, BeJazz Club Vidmarhallen, Bern‑Liebefeld

Ellington's Far East Suite – Direction : Ruedi Wettstein

 . . .
Uptown goes downtown 160: Ruedi Wettstein, le saxophoniste baryton de l‘Uptown Big Band, apporte son œuvre favorite et a invité John Aram
×

Né à Nottingham et a étudié à la "Royal Academy Of Music" de Londres. Musicien d'orchestre au Royaume-Uni. Musicien de studio à la Radio, Télévision et au cinéma, arrangeur de Sir Phil Collins.

comme chef d'orchestre de la soirée: Le gagnant du Grammy, dirigera la "Far East Suite" de Duke Ellington ! Ellington a écrit l’œuvre étape par étape dans les années soixante et a été le premier à en diriger différents morceaux. Musicalement, la Suite décrit souvent le Moyen-Orient , berceau de notre culture et zone de conflit éternel.

&


Ein selten gehörtes Juwel: Die Uptown Big Band führte zum Abschluss ihrer Saison Duke Ellingtons «Far East Suite» im Bejazz-Club in den Vidmarhallen auf. Georg Modestin, der Bund, 23. Mai 2016
Ein selten gehörtes Juwel: Die Uptown Big Band führte zum Abschluss ihrer Saison Duke Ellingtons «Far East Suite» im Bejazz-Club in den Vidmarhallen auf. Georg Modestin, der Bund, 23. Mai 2016; ...
×

In den Zeiten des Kalten Krieges gehörte auch der Jazz zu den Mitteln der amerikanischen Aussenpolitik. Zahlreiche Grössen dieser Musik wurden im Auftrag des State Department auf Tourneen geschickt, um das Bild der Vereinigten Staaten in der Welt aufzupolieren. Unvergessen ist in diesem Zusammenhang Benny Goodmans Reise in die Höhle des russischen Löwen, in deren Verlauf er im Sommer 1962 – die Kubakrise braute sich gerade zusammen – dreissig Konzerte in der Sowjetunion gab, vor geschätzten 180'000 Zuhörern notabene. Louis Armstrong seinerseits wurde 1965 in Ostberlin bejubelt. Dazwischen, 1963, tourte das Duke Ellington Orchestra ausgedehnt durch den Nahen und Fernen Osten.

Die auf dieser Konzertreise aufgenommenen Eindrücke verarbeitete der Duke in Zusammenarbeit mit seinem Alter Ego Billy Strayhorn im Nachschlag zur «Far East Suite», die im Dezember 1966 aufgenommen wurde. Im Gegensatz zu Ellingtons Einzelnummern werden seine grossen Werke, mit denen er sich als respektabler Komponist etablieren wollte, nur selten wieder aufgegriffen; aus der «Far East Suite» ist nur gerade «Isfahan» zum Jazzstandard geworden. Dies ist schade, wie die Aufführung der besagten Suite durch die Berner Uptown Big Band zeigt, bei der das ganze Opus für sich einzunehmen vermochte. Überhaupt ist der Duke bei dieser Band in guten Händen, hat sie doch Ende 2013 mit den Sacred Concerts bereits eine andere Rarität aus dem Ellington-Repertoire zu neuem Leben erweckt.

Orientalische Motive

Die unter der Leitung ihres Gastdirigenten und Ellington-Spezialisten John Aram dargebotene «Far East Suite» ist wie andere Ellington-Suiten auch eine Abfolge einzelner Nummern, die sich auf einen programmatischen Rahmen beziehen. Im Fall der «Far East Suite» finden sich dabei ausgesprochen attraktive Stücke, die Ellington pur bieten, auch wenn sich die Komponisten Ellington und Strayhorn zu orientalisch anmutenden Motiven verführen liessen.

Es ist bekannt, dass sie die Musik den einzelnen Solisten in der Band auf den Leib geschrieben haben, was eine Wiederaufführung nicht einfach macht. Die Uptown Big Band stellt sich dieser Herausforderung mit Bravour, man denkt beim Hören sofort an einen Jimmy Hamilton, einen Johnny Hodges oder einen Harry Carney, die alle sehr lebendig wirken, und nicht wie aus der Vergangenheit beschworene Geister.

Nach der Pause ging die Ellington-Party unbeschwert weiter, mit «Rockin’ In Rhythm», «Jump For Joy» und «Ko-Ko» als swingenden Höhepunkten.



****************************
älter

Attention: La section française (f) DOIT être absolument vide pour cette page!!!

do not remove this line